jeudi 3 décembre 2015

C’est gratis !




Cette année, pour notre premier Noël officiel avec notre nouvelle identité, nous nous sommes posé plusieurs questions. Une carte ? Un petit film ? Est-ce qu’il faut se valoriser ou laisser la place à l’idée ? Alors nous sommes revenus à l’essentiel. Chez Camden, notre philosophie est assez simple : tout doit mener à tout. Et pas nécessairement à de la réflexion centrée sur de bons sentiments éculés ou à une reconnaissance de ses pairs. De toute manière, et là je parle pour moi, me faire flatter une couille par les gens de mon industrie, quoique bénéfique pour mon ego, signifierait que j’aurais fait une job relativement décalée, qui n’aurait finalement fait plaisir qu’à certains créatifs dont je me branle. Démocratisons plutôt.

Notre prémisse en trois points : 
1- tous les goûts sont dans la nature
2- la consommation est rendue à des niveaux stratosphériquement mongoles (voir les échauffourées du vendredi fou) 
3- la réutilisation minimise l’empreinte environnementale tout en créant du bonheur

Alors voilà, nous avons développé un petit site d’échange des cadeaux que vous n’aimez pas, mais qui pourraient plaire à quelqu’un d’autre. De là la naissance de notre Refuge des cadeaux abandonnés, qui s’adresse autant à ceux qui veulent se débarrasser de trucs qui leur sont inutiles qu’à ceux qui veulent gratuitement et authentiquement profiter d’un item qui serait autrement confiné à la poussière et à la noirceur. 

Fait tout sauf anodin, cette opération des Fêtes a entièrement été réalisée à l’interne par notre équipe chez Camden. Zéro partenaire. Zéro mercenaire. De l’idéation à la programmation, en passant par la rédaction et le design, nous avons pris le temps que nous n’avions pas pour vous offrir, sans prétention, un portail de partage qui, nous l’espérons, fera une petite différence.

Allez-y. Laissez un cadeau en adoption ou amusez-vous à fouiner dans la liste de cadeaux déjà disponibles, qui sait, un coup de coeur vous attend peut-être au Refuge. C’est entièrement gratis, puis ça fait du bien (et ça, de nos jours, c’est rare comme de la marde de père Noël).

Bienvenue au Refuge !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails