dimanche 18 mars 2012

Le ménage du printemps



J'aime faire le ménage du printemps. C'est pour moi un sentiment agréable, c'est se défaire d'une croute d'amertume pour renaître. J'aime aussi qu'on fasse le ménage et qu'on renouvelle la publicité d'une catégorie de produits, ça me procure le même effet salvateur. Bien frotter pour enlever toutes les habitudes du passé, envisager la communication du bénéfice autrement, fuir les recettes en courant, réinventer le monde à sa façon, une image à la fois, c'est ça pour moi faire le ménage du printemps dans mon métier.

Dans la publicité montrée en introduction, une création de l'agence Mekanism, qui fait la promotion des produits nettoyants naturels et biodégradables de la marque Method, une entreprise de San Francisco visiblement rafraîchissante, on sort complètement des sentiers battus, un peu à la manière de Dyson ou même de Apple. Au premier niveau, on prône un design épuré, coloré, vivant et dynamique, une sorte d'amalgame absolument irrésistible inspiré du pop art. Au deuxième degré, on installe une ambiance festive et joyeuse, entre autres par l'utilisation de la chanson «Young Blood» du groupe néo-zélandais The Naked and Famous, pour finalement en arriver à associer le nettoyage, une tâche blasante et inintéressante pour la majorité d'entre nous, à une émotion se rapprochant du bonheur. C'est sans compter sur la finale qui me semble rassembleuse et inspirante. Très habile. Les produits et leurs utilisations sont bien montrés. La concurrence est attaquée avec des bulles et des câlins. Ici, pas question de nous montrer des tests de comparaisons pseudo-scientifiques avec une voix grave, non, on préfère plutôt faire du skateboard dans un immense évier rempli de mousse… Wow!

Tout ça pour dire qu'envisager de faire autrement n'est pas qu'un moyen pour les publicitaires de gagner des prix au détriment de leurs clients. C'est réellement, pour les annonceurs, une occasion inespérée de se différencier et de se bâtir un capital de sympathie très fort, tout en favorisant la propagation virale. Mais comme je le dis souvent, ça prend du courage. Selon vous, quelles catégories de produit gagneraient à être dépoussiérées en priorité ce printemps?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails